SHANKARASADHANA

02 avril 2020

 

 

 

Si vous avez tellement envie de liberté et de joie,

ne voyez-vous donc pas que tout cela

n'est nulle part en dehors de vous mêmes"

 

si Dieu vous parlait droit dans les yeux et disait:

"  Je vous commande d'être heureux dans le monde

aussi longtemps que vous vivrez .

 que  feriez vous  dans ce cas?

Richard Bach "Le Messie Récalcitrant"

la musique est de Jean Sebastien Bach, aucun lien entre eux que le nom.

Posté par SHANKARASADHANA à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 avril 2020

Govinda Jaya

Chantons tous en choeur , unis par le coeur

Posté par SHANKARASADHANA à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2020

Turbulences

 

normal_croatie-lacs-plitvice-11

 

 

« Vent hurle dans la cheminée

automne

           soleil rayonne, oiseaux piaffent

printemps »

D'un jour à l'autre,

nous sommes chahutés

passant d'un extrême à l'autre.

 

quel est ce temps perturbé

et perturbant

où tombent nos repères ?

Jusqu'ici, les heures,

les mois ,les saisons

tournaient, du moins le croyait- on

réglés comme une horloge.

On les croyait immuables.

 

Et nous pauvres hères

sur cette planète qui tourne

nous nous pensions   constants

et persistants sur nos pattes..

La vie par ses bousculements,

nous rappelle à l'ordre..

Notre esprit s'agite comme le vent,

saute , cherche à comprendre,

cherche à grand coup de gueule

à réparer ce qu'il a détruit.

Sur les réseaux sociaux, les uns savent

et crient leurs solutions,

les autres , pas moins instruits

en émettent d'autres.

 

Sagesse où es-tu donc,

en ces temps troublés ?

 

Posée , tu laisses ces fluctuations

retomber au fond de la mare aux pensées.

Le temps s’arrête...

Du fond de tes abîmes , montent une voix :

« ne t'accroche pas à ce qui est périssable,

cherche la stabilité en toi,

ne sois perturbé ni par le bien, ni par le mal,

ni par le vent , ni par la sécheresse

ni par les orgueilleux, ni par les humbles,

ni par ceux qui t'aiment ou ceux qui te détestent

Ecoute l' Eternel en toi.. 

Même au risque de ta vie,

aie une confiance  totale au mystère de la vie,

en l' impérissable, l'incommensurable.

 

Comme les drapeaux de prières

des tibétains, accueille le vent

et laisse toi porter par la vie..

 

Mireille Bertrand

le 27 février 2020

Posté par SHANKARASADHANA à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2020

Chaque jour ressemble à un autre,

 

Liberer-lame-de-ses-blessures

 

 

Chaque jour ressemble à un autre, 

Je pense aux otages restés en captivité

aux prisonniers dans leurs prisons,

aux malades dans leurs lits,

aux anciens dans leurs maisons

aux animaux enfermés dans le zoo

aux oiseaux dans les cages

aux volailles entassées les unes sur les autres

 

Chaque jour ressemble à un autre,

Arrêt sur image

comme l'oiseau en plein vole 

visé par le chasseur!

 

 

Je me ressens dans mon lit

un jour de février où l'on ouvrit mon cœur

seule, en vie, mais seule..

Chaque jour ressemblant à un autre,

 

Ici , plus de  bruits  humains,

ni de machines..

Aujourd'hui ressemble à hier,

et demain qui sera t-il ?

Il sera répété pendant des jours

que sait- on de la fin ?

Que sait- on du jour  de sortie ?

Je ne souffre pas,

j'observe, ce qui se passe en moi

à défaut de regarder ce qui  se passe dans le monde.

 

 

Chaque jour ressemble à un autre

et pourtant ce matin

je décide d'honorer la vie.

Après les ablutions du matin,

je maquille mon visage

ridé par le temps,

je coiffe mes cheveux gris

qui gardent leur beauté.

J'enfile un chemisier aux coloris chatoyants.

C'est l'anniversaire de ma petite fille

et je ne pourrai pas l'embrasser

mais je fête ce jour dans mon cœur.

c'est la fête de la vie, de la continuité

de mon sang qui coule aussi dans ses veines.

 

 

Dans ce présent, j'offre au Tout

ma vie, ma foi,

et je loue le Très haut

de ce qu'il me donne sans cesse.

Je loue le Très haut , qui veille

sur nous jour et nuit

Je lui offre ces jours de confinement

Je lui offre chacun de mes proches

Je lui offre les médecins, les infirmières

pour qu'il leur donne la force.

Je lui offre ce monde tel que nous l'avons fait.

 

 

Gratitude pour cette vie,

qui ne s'est pas arrêtée  un 22 février.

de tout ce temps qu 'il pose

dans mes mains et mon cœur

pour que je lâche mes défauts,

mes impatiences,  mes rancunes,

de tout ce temps  pour aimer mes amours

de tout ce temps, chaque seconde,

pour reconnaître qu' Il m'habite

que je pulse à son rythme,

amoureusement,

inlassablement,

dans ce corps ou dans un autre

inexorablement

la vie ne  s' arréte pas .

 

A genoux Seigneur de l'Univers

je me prosterne.

 

Mireille Bertrand

 

Posté par SHANKARASADHANA à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2020

Les différents niveaux de la Foi

106 - Copie

 

 

 

Au départ vous avez avec Dieu une relation semblable à celle que vous avez avec les humains. Vous lui parlez comme à une personne proche : « Moi je ne fais rien, c'est Toi qui fait tout »

 

A force de parler à Dieu Il va se manifester dans son essence, qui est la Paix. Vous reconnaissez alors que cette Paix que vous ressentez au plus profond de vous c'est Lui.

 

En développant cette conscience de Sa Présence , vous vous éveillez à l' Amour : et là , vous réalisez que tout ce que vous aviez cru réel n'a jamais existé. Ce n'était qu'un rêve.Il n'y a plus «  moi » et « les autres », « moi » et « le monde". Tout est Lui.

 

Les trois attitudes sont bonnes.La troisième est la plus haute.La deuxième est l'attitude que l'on maintient d'habitude jusqu'à ce que l'on réveille la troisième. La première on y retourne quand on est fatigué des autres et que l'on a envie de revenir au niveau humain.

Chacune a sa place selon le moment.

 

symbole om

 

Swami Muktananda est un moine de la Divine Life Society à Rishikesh ; la mission de la Divine Life Society est la transformation de l’être humain pour l'amener à manifester pleinement sa véritable nature qui est divine.

 

Son enseignement s'inscrit dans la lignée des Maitres du Védanta, mais son éducation chrétienne, lui permet de jeter un pont entre l'Orient et l'Occident et de révèler l'unité sous-jacente à toutes les taditions : les sages de l'Ancien Testament, le Christ, les sages de l'Inde, expriment tous la même vérité avec des mots différents.

 

Swami Muktananda a repris le bâton de pèlerin de son Maître Swami Chitananda, continuant ainsi la mission définie par Swami Sivananda.

 

Extrait de l'Eveil à l'Infini » www.editions.com

 

Avec toute ma gratitude Swamiji pour ton enseignement que j'écoute depuis 2008 lors des nombreuses retraites  en France, et que je pratique avec Foi.

Om Shanti, Shanti, Shanti.

Mireille Bertrand

 

Posté par SHANKARASADHANA à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Message de J.Foster

UNE QUARANTAINE SACRÉE


"Ça va aller. Ça va vraiment aller. Nous affronterons cette situation ensemble avec amour, humour et patience. Nous allons pleurer ensemble, nous allons rire ensemble. Nous découvrirons l'unité dans notre séparation.


Et le pire se terminera un jour. Et nous aurons tellement appris d'ici là.
Nous sommes maintenant appelés à faire face à des sentiments très difficiles en nous. La peur. Le chagrin. La perte d'un ancien mode de vie. Nos plans dévastés. Nous allons apprendre à nous affronter nous-mêmes. nulle part où fuir, nulle part où se cacher. Nulle part où aller sauf à l'intérieur de nous-même.


Une quarantaine sacrée.
Nous allons apprendre à affronter notre ennui. Notre agitation. La partie de nous qui veut être ailleurs, avec quelqu'un d'autre, faire autre chose, avoir une autre expérience, dans d'autres maintenant, vivre dans une autre vie. Nous allons laisser partir le merveilleux avenir que nous avions prévu. Nous laisserons le futur fantastique mourir, se libérer, et en faire le deuil. Nous reviendrons à la solidité et à la chaleur du présent.
Nous ferons du présent notre foyer.
Nous allons recommencer, ici, et construire une nouvelle maison sur un nouveau sol. Nous allons explorer un nouveau mode de vie. Étrange, au début. Mais plein de possibilités. Plus lentement. Plus calmement.


Nous allons nous parler honnêtement de la mort, de la vie et de l'impermanence, et de ce que nous ressentons de tous les changements qui sont survenus à nous et à nos proches.
Nous allons apprendre à un peu plus valoriser la vie. Oui, peut-être que nous allons apprendre à un peu plus valoriser la vie. Et vivre avec nos cœurs légèrement plus ouverts aux éléments. Et trouver notre salut là-bas dans l'incertitude.


Aucun d'entre nous n'est immunisé contre le changement. Contre la rupture. Contre l'éclat des formes anciennes et familières. C'est le chemin des choses, ça a toujours été le chemin des choses.
De cette perspective, rien n'a mal tourné. La crise signifie simplement "point tournant", et aucun d'entre nous n'est à l'abri des tournants. La perte de l'ancien fait place à la naissance du nouveau. Ça a toujours été ainsi.


L'amour. L'humour. La patience.

Avec ces choses, nous passerons le cap. Plus forts qu'avant.

Renouvelés. Prêts ».

J. Foster

 

Posté par SHANKARASADHANA à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2020

Confinement -Solitude pensée

 

citationspirituel888

Arrêt sur image, plus de priorité, plus de course au travail,

« Je ne t'appelle pas car je suis débordée »

« je suis happé par tout ce que j'ai à faire »

voilà ce que j'entends régulièrement de mes amis en activité.

 

Un virus appelé « Corona » nous assigne à résidence..nous fiche la peur aux tripes..une peur plus forte que tout actuellement : pas de médicament, pas de vaccin, alors le gouvernement nous fait rentrer et rester chez nous . 

Happé,

et d'un coup une suspension  comme  l'oiseau  en plein vol  tué par le chasseur.. 

Le monde s'est arrêté ,

mais pas la vie

 certains dans le monde de consommation, dans le monde des plaisirs, le pensent.

« Qu'allons nous faire, sans sorties, sans cinéma, sans restaurant,

sans potes avec qui boire un coup, deux coup un coup de trop,

sans, sans...

 

Satprem disciple de Mère, disait en 1982 :

 Maintenant c'est un enfer physique.. il faut que les hommes soient dans un enfer terrible pour changer de conscience....... On est entrain de mourir à l’humanité pour naître à autre chose, alors tout est cassé partout, tout est horrible partout même dans les splendides cité américaines,........il faut qu'on arrive au moment où la conscience vire dans une autre dimension n'est ce pas? »

 

Qu'est ce que la Conscience ?

  • Socrate :

  • Connais-toi toi-même.

  • Rabelais :

  • Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

  • Rousseau

  • La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps.

 Ouvrir notre conscience, est ce possible sans pratiques sans techniques, sans l'enseignement  délivré par un Maître... 

Je ne  pense pas,  mais je suis peut être dans l'erreur..sauf  avec un grand choc , qui fait office d'électro choc, comme ce que nous vivons avec ce corona virus -confinement.

 l'avenir nous le dira..

Dans quelques années,  le monde aura peut être  changé ou qui sait,  retrouvé le veau d'or ( Bible : 32.1-35.3)

 

Alors que Moise était sur la montagne et que Dieu lui révélait les tables :

 

« 9 En s'approchant du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s'enflamma. Il jeta les tables qu'il tenait et les brisa au pied de la montagne. 20 Il prit le veau qu'ils avaient fait et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, versa cette poudre à la surface de l'eau et la fit boire aux Israélites. 21 Moïse dit à Aaron: «Que t'a fait ce peuple pour que tu le rendes coupable d'un si grand péché?» 22 Aaron répondit: «Que la colère de mon seigneur ne s'enflamme pas! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal. »

 

Malgré le mal qui perdure en l'homme, je garde espoir.... 

Sans  ou sang , choisissons ..

la mort à ce monde ou la vie réelle..

 

Les Maîtres le disent et le répètent :

Il n'y a rien de plus important dans  la vie que d'atteindre le Soi, le Divin en nous. 

Om Asato ma sad gamaya

  Tamaso ma jyortir gamaya      Mrtyor ma amritam gamaya

 

    Conduis moi de l’irréel  au Réel   

           Conduis moi de l’ombre  à la lumière                  

             Conduis-moi de la mort  à l’immortalité

                Om santi, shanti shanti ……..

 

 

Retrouvons notre être  , endormi dans notre grotte

 

Celui qui nous parle de  Dieu ,

 

à l'être innommable, incommensurable,

L'Eternel.

 

Quittons le chemin de l’ignorance pour aller  vers  la connaissance.

 "Om Lokah Samastah Sukhino Bhavantu"  

"Puissent tous les êtres de tous les mondes devenir heureux ; Que la paix règne partout "

Mireille Bertrand 

 

Posté par SHANKARASADHANA à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2020

Réveiller le féminin en soi

 

Saravastî

Sarasvati

 Sensibilité, intuition, ouverture , lenteur,  création 

 

« mettons nous au monde »

 

Allongée sur le sol:

 massez l'arrière du corps en se balançant:avant arrière et sur les cotés.

 

Éloge de la lenteur en prenant les postures :

 -Amenez le genou droit vers la poitrine et au fur et à mesure qu'on expire,  rapprochez la jambe vers la poitrine lentement. Reprenez le temps de poser la jambe et inverser  10 x fois

 lentement comme un film au ralenti.On a tout notre temps.

Soyez dans les sensations.

Votre corps a lâché des tensions depuis 8 jours, écoutez le.

 

                    Sur le dos :

                         Bras ouverts, décollés du corps, plantes des pieds jointes,

                    genoux tombant sur les cotés,

                    gardez cette posture d'ouverture..                

                    Puis continuer avec le poisson :

 

317726_large

 

Tout notre corps ouvert, depuis le chakra du bas, Svadhisthana  jusqu'au chakra Ajna entre les sourcils .

Confiance totale à l'inconnu, à l'univers, et offrande de notre corps dont émane notre être intérieur. Maintenez

Revenir assis sur les talons...

Puis prendre la posture de l'enfant avec la même lenteur . On se replie, on devient comme une graine, on se retrouve dans la posture du bébé dans le ventre de notre mère..on écoute nos émotions..On se laisse porter par le souffle, on imagine le liquide dans lequel on baignait , nous n'avions qu'à nous laisser porter. Rien à faire qu'à être.  

unnamed

 

Puis revenons  en nous   déployant comme les jeunes feuilles de fougère qui se déroulent vers le ciel...on étire nos bras/branches vers le ciel avec amour pour offrir notre vie à l'Univers et accueillir l'énergie.

 

Restons assise , tranquille, les sensations intérieures vont et viennent, 

Des flashs peut être, de l'intuition,  la douceur tout ce que les femmes ont abandonné pour travailler  comme les  hommes dans un monde de luttes. 

  

On pose tout dans la terre en  la visualisant .

On pose les armes et l'on s'écoute

on sait ce qui est bon pour nous

on sait ce que l'on a à offrir aux autres

la légèreté nous envahie

notre souffle ranime la Présence

l'énergie nous couronne depuis le chakra du haut »Corona » jusqu'à nos racines

la lumière étincelle de nos yeux

Femme digne ,

Nous sommes  Déesse..

 

Mireille Bertrand

Posté par SHANKARASADHANA à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 mars 2020

Krishnamurti. Poème de jeunesse (1930)

 

 

unnamed

 

"Viens avec moi t'asseoir prés de la mer, ouvre ton cœur, sois libre.

 

Je te parlerai d'une paix intime comme celle des profondeurs calmes, d'une liberté intime, comme celle de l'espace, d'un bonheur comme celui des vagues qui dansent. Vois, la lune trace un chemin de silence sur la mer sombre.

Ainsi, devant moi l'intelligence ouvre un sentier lumineux, la douleur gémissante se cache sous la moquerie d'un sourire. Le poids d'un amour périssable alourdit le cœur, la raison est déçue et la pensée s’altère. Viens t'asseoir près de moi, ouvre ton cœur, sois libre.

Comme la lumière que la course immuable du soleil ramène, l'intelligence en toi viendra, les lourdes terreurs d'une attente angoissée s'en iront de toi, comme les vagues reculent sous l'assaut des vents.

Viens t'asseoir près de moi, tu sauras quelle intelligence naît d'un amour vrai.

Comme le vent chasse les nuées aveugles, la pensée claire chassera tes préjugés stupides. La lune est amoureuse du soleil, et le rire des étoiles emplit l'espace.

Oui, viens t'asseoir prés de moi, ouvre ton cœur, sois libre".

Krishnamurti

Posté par SHANKARASADHANA à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2020

La Sérénité -Lao Tseu

 

"Laisse ton cœur être en paix. Observe l'agitation des êtres, mais contemple leur retour.

Chaque être distinct dans l'univers revient à la source commune. Revenir à la source, c'est la sérénité. Si tu ne prends pas conscience de la source, tu t'enfonces dans la confusion et la tristesse.

Quand tu comprends d'où tu viens, tu deviens naturellement tolérant, désintéressé, amusé, bienveillant comme une grand-mère, digne comme un roi.

Immergé dans la merveille du Tao, tu peux faire face à tout ce que la vie t'apporte, et quand vient la mort, tu es prêt."

"La Sérénité" Lao Tseu.

TableauJaponais

Posté par SHANKARASADHANA à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]