SHANKARASADHANA

22 avril 2017

Victor hugo

Les plus belles citations de Victor Hugo

 

"N'être pas écouté n'est pas une raison  pour se taire"

 

Victor Hugo

Posté par SHANKARASADHANA à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 avril 2017

Choisissons avec sagesse!

colombe

 

 

 

 

Mes pensées bienveillantes
vont vers les dirigeants de la Terre,
elles vont aussi vers nos politiques 
qui se battent actuellement pour prendre la première place.
Je prie pour que le centre de leurs préoccupations
soit les êtres humains, nous le peuple 
nous qui pleurons de voir les partis se déchirer,
puis faire du showbis lors de rassemblements politiques.
Le pouvoir a- t- il autant d'importance pour eux
qu'ils sont prêts à proposer ou nous faire croire n'importe quoi 
 pour qu'on les choisisse.. ?
A la tête du pays, nous avons besoin d'hommes ou de femmes
honnêtes, courageux, généreux, enthousiastes, et loyaux.
avec des idées nouvelles mais qui nous concernent tous..
Mais hélas, l'homme a guère évolué depuis des millénaires :
le pouvoir, l'argent,la convoitise ,la jalousie, le mensonge,

les déviances sexuels, les meurtres, les guerres...
c'est toujours le même tableau .

Et pourtant, j'ose espérer un monde meilleur,
avant que je ne quitte cette rive,
un monde plus humain,
un monde plus vrai
un monde plus honnête
un monde plus solidaire
un monde plus aimant.
Nous sommes tous sur le même bateau,
A nous de choisir qu'il tienne ou qu'il chavire...

mireille@

Posté par SHANKARASADHANA à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2017

Un jour nouveau se lève

066

 

Le matin j'ouvre les yeux sur un jour nouveau
mon esprit encore dans les brumes de la nuit
gardant de mes rêves une façade de cathédrale!
A quel voyage nous invitent les rêves 
mystérieux de nos nuits paisibles ?
Dehors ,la froidure est revenue
nous rappelant que l'hiver n'a pas fini son œuvre!
La page de cette journée est blanche
comme le peintre devant sa toile,
je vais laisser l'inspiration tenir le pinceau.
Je rencontre un voisin intéressé
par mon projet musical
je découvre un être de silence et de relation.
« Nous nous reverrons » dis- je avec l'au revoir .
Puis je continue ma route qui me conduit 
sur la colline sacrée de Bourgogne vers une amie.
Les échanges vont bon train, 
ponctués de silences et de rires.
Le temps arrête son cours l'espace d'un repas
dans la chaleur d'une pièce simple 
que les flammes de l'âtre entretient.
Femme créative, elle rêve, projette
un devenir avec des êtres porteurs
d'espoirs et d'avenirs culturels.
Les rêves ne sont ils pas les germes
d'un projet, d'une œuvre ..........
comme si nos pensées souvent en désordre
prenaient un sentier inconnu de nous.
Elles avancent à travers des ronces et des chemins tortueux
et débouchent dans un endroit lumineux 
où jaillit une fontaine: la création ,
comme au premier jour du monde . 
« Où avons nous déniché de telles idées »
pensons -nous étonné!
l'univers n'est il pas une pépinière
où l'esprit en paix peut puiser des richesses!
Heureux nous ébauchons, écrivons, dessinons,
puis un jour nous mettons sur pied cette nouveauté.
Le temps de la gestation fera le reste.....
Avec sagesse laissons faire le Grand Metteur en scène.
les choses les unes après les autres vont se construire.
Bien sur elles passeront par nous,
mais elles ne seront pas de nous!
Nous sommes les artisans des œuvres
nées du Souffle du Très Haut.
En ce matin d'hiver, le cœur en paix
je m'incline devant cette puissance
qui nous est donnée de créer
simplement , avec humilité;
quel sera le devenir de cette idée?
Dieu seul le sait! Sans inquiétude
je continue mon chemin, instant après instant
accueillant ce qu'il me donne.
Je suis comme la rose qui , en bouton le matin
s'épanouit à midi, sans penser au soir de sa vie!

mireille@

écrit en  Janvier 2012 avant une opération du coeur.

Posté par SHANKARASADHANA à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2017

La sagesse

A la caisse d’un super marché une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche alors de ne pas se mettre à « l’écologie » et lui dit:
« Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources! »

La vieille femme s’excusant auprès de la caissière expliqua:
« Je suis désolée, nous n’avions pas de mouvement écologique dans mon temps. »

Alors qu’elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajouta:
« Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à notre dépens.
C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps! »

La vieille dame se retournant admît qu’à l’époque, on retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de limonade et de bière au magasin qui les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau ; on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises.
À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées,
mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

De mon temps, on montait l’escalier à pied : on n’avait pas d’escaliers roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux. On marchait jusqu’à l’épicerie du coin aussi. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.

À l’époque, on lavait les couches de bébé avec du savon ; on ne connaissait pas les couches jetables ni les lingettes.
On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge; pas dans un machine avalant 3000 watts à l’heure.

On utilisait l’énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.
À l’époque, on recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d’un frère ou d’une soeur à l’autre.

C’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique

À l’époque, on n’avait qu’une TV ou une radio dans la maison ; pas une télé dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille d’une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l’État du Texas.

Dans la cuisine, on s’activait pour fouetter les préparations culinaires et pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit.

Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

À l’époque, on utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon ; on n’avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou auto portées.

À l’époque, on travaillait physiquement; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.
Mais, vous avez raison : on ne connaissait pas le mouvement écologique.

À l’époque, on buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif ; on n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à chaque fois qu’on voulait prendre de l’eau.
On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo ; on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.

À l’époque, les gens prenaient le bus, le métro et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l’école au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24.

À l’époque, les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers à jeter fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.

On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multi-prises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui.

ALORS  TON SAC PLASTIQUE ET TON MOUVEMENT ÉCOLOGIQUE !!!!!!

La vieille dame était une sage : à son époque, on ne connaissait pas le mouvement écologique,

mais on vivait chaque jour de la vie dans le respect de l’environnement.

 

Posté par SHANKARASADHANA à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

Relaxation La rivière coule en vous

 

 

 Allongés sur le sol, prenez le temps de vous détendre depuis la tête jusqu'aux pieds, jusqu'au bout des doigts..

Respirez tranquillement et sentez le calme s'installer peu à peu , vous respirez régulièrement, vous vous sentez bien..

Imaginez que vous marchez le long d'une rivière ........... elle coule sur les rochers............ vous entendez le clapotis de l'eau............... l'eau est limpide, transparente.............

au bord de cette rivière un sous bois,

les feuilles se balancent au bout des branches...............

des libellules volent et rasent l'eau...........des insectes tournent autour de vous....les rayons du soleil traversent les branches................

 

Vous vous allongés sur un rocher et vous fermez les yeux..............

le bruit de l'eau qui coule s'imprègne en vous.....

......vous sentez l'eau couler à l'arrière de la tête , le long de la colonne vertébrale pour descendre à nouveau dans la rivière..............

 

 

puis sentez voyez votre sang couler dans vos veines, vos vaisseaux, les artères.............

 

puis sentez maintenant l'énergie circuler dans le corps, dans toutes les parties du corps 

 

elle circule dans les canaux jusque dans les chakras et remonte le long de la colonne vertébrale.

 

sentez maintenant l'air pénétrer dans les narines et remplir vos poumons.....

 

soyez à l'écoute de votre corps: le sang, l'énergie, l'air coulent en vous

 

Conscience que  la vie coule  en vous.......................

accueillez ce qui se passe, et abandonnez vous  totalement au bien être;

sentez la vie circuler  dans votre corps, cet ami précieux qui vous accompagne depuis de nombreuses années....

N'est-il pas votre véhicule le plus précieux dans votre vie?

Etes- vous à son écoute dans la journée?

lui apportez vous ce dont il a besoin??la nourriture le repos, la détente, ou lui demandez vous toujours plus??

 

Avez- vous des questions à lui poser  .......... à moins que ce ne soit lui qui ait des choses à vous dire...

alors tendez l'oreille, tendez l'oreille intérieurs et écoutez le sans appréhensions, sans tensions sans peurs.....

abandonnez vous et accueillez ce qu'il a à vous transmettre, ici et maintenant.

 

Accueillez ce qui se passe en vous, accueillez vos douleurs, accueillez vos émotions, accueillez votre détente, votre bien être.....

 

 Ce soir comme un maître, votre corps vous a appris quelque chose... alors remerciez le chaleureusement pour cela .

Puis effacez toutes les images et revenez dans la pièce  où vous êtes allongés;

remuez maintenant les pieds, les mains, étirez vous , baillez, baillez longuement, profondément comme après une bonne nuit....

 Et quand vous le souhaitez asseyez vous..

 Relaxation écrite par  Mireille Bertrand, professeur de yoga.

Merci à Thonain pour la vidéo.

 

Posté par SHANKARASADHANA à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 mars 2017

Bourges ville du Berry

La cathédrale de Bourges - Visites privées

 

 

 

Posté par SHANKARASADHANA à 07:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mars 2017

Ecole de Yoga su Son-Patrick TORRE

Ecole de Yoga du Son de Patrick Torre - Institut des Arts de la Voix

Présentation de l'Ecole

L'Institut des Arts de la Voix, à Paris, La Rochelle et Milan a pour vocation d'enseigner le Yoga du Son et le chant sacré dans une approche universelle de la spiritualité. Organisme de formation professionnelle, l'école est reconnue par la FNYS (Fédération Nationale de Yoga du Son). 
L'Institut est indépendant, libre de dogmes et respecte toutes les appartenances religieuses sans dépendre d'aucune d'elle et se réfère à la Conscience Universelle. Elle réunit les meilleurs spécialistes des différentes traditions dans un esprit d'ouverture et de partage.

Première école créée en Europe sur les applications spirituelles de la voix, l'Institut ouvre des perspectives uniques dans les domaines de la santé, du développement personnel et de la spiritualité : Phonathérapie ®.
 

Le yoga du son 

 

 

Deux vidéos où Patrick Torre exprime ce qu'est le yoga du son, et le but.

"Ce qui compte c'est la personne qui chante; c'est une affaire de vibration intérieure;Il n'est pas nécessaire de savoir chanter, il est important d'ouvrir la voix,de s'ouvrir, pousser les murs denos émotions, qui comprime notre voix, l'enferme;

Le son ouvre détend." "Le mantra doit amener à une qualité de silence ."le silence est l'espace de l'observation."P.Torre

Un silence qui parle dans nos  méditations..

Merci à Patrick Torre avec qui j'ai fait plusieurs stages voilà une dizaine d'années....ces disques sont précieux....et m'aident dans les méditations.

Mireille Bertrand

Posté par SHANKARASADHANA à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2017

Une Fédération Védique en France

Souffle t-il, écrit Céline Chadelat ,  un vent nouveau sur les Védas, ces textes anciens qui se fondent dans la nuit des temps ? La journée du 2 mars 2017 restera en effet marquée par l’inauguration de la Fédération Védique de France à la Maison de l’Unesco à Paris. Cette Fédération se compose de huit associations représentatives des maîtres spirituels indiens tels que Amma, Sri Sri Ravi Shankar, Sri Tathâta … Le but de cette toute jeune Fédération est de devenir l'interlocuteur privilégié de la spiritualité védique en France.

La cérémonie fut présidée par Son Excellence Madame Ruchira Kamboj, Ambassadeur et Déléguée permanente de l'Inde auprès de l'Unesco, Swami Veetamohananda, Président de la Fédération Védique de France et Monsieur Pierre-Sylvain Filliozat, éminent indianiste et sanskritiste.

 

Qu’est-ce que le védisme ?

Le terme « véda » est issu de la racine sanskrite « Vid » qui signifie « connaissance ». Les textes des Védas remonteraient à plus de 5000 ans, ce qui en font les textes littéraires les plus anciens sur Terre et dont découle le védisme. Cette connaissance aurait été révélée à de grands sages, nommés les rishis. L’un des rishis à la source de cette connaissance est le sage Vyasa, il est à l’origine de la compilation des Védas. C’est pourquoi les Védas sont dits « Apurusha » qui signifie « non écrit de la main de l’homme ».

Une tradition orale

Dans sa majeure partie, les Védas furent composé avant l’introduction de l’écriture en Asie du Sud. Dans la tradition pure, on dit que les Védas ont été « soufflés » au créateur Brahma. Avec les siècles, les Védas sont devenues livresques.La phonétique, les rituels, les contraintes sociales et de vie, la géométrie, les mathématiques, l’astronomie, la grammaire sont intégrés dans les Védas.

De même, les Upanishads, le Ramayana, le Mahabaratha avec la Bhagavad-Gita, les Purunas, les yoga-sutras de Patanjali appartiennent également au Védas.

 

Quels sont ses liens avec le yoga ?

Au sein du corpus littéraire des Védas, on retrouve le yoga, l’Ayurveda, le chant ou les mathématiques védiques. Si le yoga fait partie intégrante de la connaissance des Védas dont il est un des huit membres (védanga), il n’en compose qu’une infime partie.  Lors du discours d’inauguration, il a été question de « l’Esprit Suprême au cœur de la Création et du travail de l’aspirant spirituel ». Un acte fort alors que l’hindouisme est souvent à tort perçu comme une religion polythéiste en opposition aux trois religions du Livre et à leur Dieu unique.

La Fédération Védique de France se compose de :

Association Parisienne de Bhakti Yoga (ISKCON)
Brahma Kumaris France
 Centre Sri Chinmoy France
Centre Védantique Ramakrishna
 Embracing The World – France (Amma)
 Fédération Tathâta Vrindham France
International Art of Living France
Shri Ram Chandra Mission France (SRCM France).

 La fédération a indiqué être ouverte à l’adhésion de nouveaux membres selon certaines conditions.

 www.federationvediquedefrance.fr

 

Céline Chadelat blog.capyoga.fr merci pour cet article.

 

Posté par SHANKARASADHANA à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2017

SRI MAHESH (1924-2007)

 

Shri-Mahesh

 

Hommage à  Shri Mahesh Ghatradyal,

né le  11 juillet 1924  en Inde du Sud et décédé le  21 aout 2007 en France, fut le premier maître de Hatha Yoga  en France.


Orphelin très jeune, il est élevé dans le monastère de Dharwar Mandyr, dans le Karnataka. Il y pratique le yoga dès l'âge de cinq ans et suit les enseignements du maître Swami Mruttunjaya, d'inspiration  virashivaîte . Il se lance d'abord dans une carrière sportive ; champion de course à pied en Inde, il est envoyé en Europe en 1942 avec une bourse pour suivre l'enseignement de l'École Supérieure d'Éducation Physique de Joinville. Par la médiation de Swami Siddheswarananda, fondateur de la mission Ramakrishna en France, il est ensuite accueilli dans la famille de Françoise Dolto . Il vient faire aux élèves de l'École Française d'Orthopédie et de Massage, dont  Boris Dolto  était le directeur, des exposés et des démonstrations de Hatha yoga.

En 1959, il crée le CRCFI (Centre de Relations Culturelles Franco-Indien) et contribue ensuite à structurer l'enseignement du yoga  en France : en 1969 avec la création de la FFHY (Fédération française de Hatha Yoga) et en 1981 avec celle de l'EIDYT (École Internationale Du Yoga Traditionnel), qui est consacrée à la formation pratique et théorique de professeurs de yoga. En Belgique, il initie la création en 1971 de la Ligue francophone de Hatha Yoga et fonde en 1979 son École de formation au Yoga traditionnel. On lui doit la création en 1974 de la revue « Yoga et Vie » destinée à mieux faire connaître la culture indienne et le yoga en France et celle en 1994 de l’association humanitaire « France-Inde-Karnataka ». Cette association a édifié en Inde à Halligudi (Karnataka) un hôpital franco-indien pour les personnes défavorisées, et travaille aussi à l'amélioration des rendements agricoles, à la relance des activités traditionnelles ou encore au transport gratuit des malades. Shri Mahesh Ghatradyal a également écrit plusieurs livres sur la philosophie du yoga et la culture indienne (Yoga et Symbolisme, Naître en Yoga, Le Souffe Parole de Vie, L'inde Notre Héritage…).

Le  25 mai 2005 , il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur pour son parcours personnel exemplaire et sa vie largement consacrée au service des autres, après avoir été déjà élevé Chevalier de l'Ordre National du Mérite. Il s'est éteint le 21 aout 2007  et est honoré en la salle de la coupole du crématorium du cimetière du Père Lachaise à Paris en France.

Sa famille adoptive (sa sœur Catherine, ses frères Grégoire et Carlos, enfants de Françoise et Boris Dolto), ses amis et ses nombreuses relations témoignent du souvenir d'un homme généreux dont la vie a été guidée par le désir de rapprocher les cultures et les hommes, et de promouvoir les valeurs de dignité de l’homme, de respect de l’autre, de tolérance et d’amour du prochain :

« L’amour est ma loi, la vérité est mon combat. » (Shri Mahesh)

Sources Wikipédia

Posté par SHANKARASADHANA à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2017

CHANDRA SWAMI

chandra-swami

 HAPPY BIRTHDAY SWAMIJI

Voici deux de ses citations affichées à Sâdhanâ Kendra Âshram :


« Le but ultime de la vie est de vivre en Dieu, le moyen ultime d’y parvenir est de vivre pour Dieu. »

« Réveille-toi ! Le temps presse. Souviens-toi du Divin. Réalise la Vérité avant que la vie ne s’éteigne. »

OM HARI SHARANAM !

Posté par SHANKARASADHANA à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]