SHANKARASADHANA

29 juin 2017

Aux élèves de Yoga

Le yoga est un art qui nous demande , tout d'abord de  tourner notre regard  vers nous, nous regarder et nous trouver....puis ensuite d'aller vers les autres.....il comporte ces deux démarches...L'énergie que nous captons en nous est diffusée en allant vers les autres..et nous pouvons ainsi servir...... dans tous les actes de notre vie....être dans la joie, plutôt que dans la souffrance...être dans la bienveillance plutôt que dans l’égoïsme...

Toutes les manifestations ressenties dans le cours sont la preuve d'une ouverture suite à votre assiduité aux cours, mais elles peuvent être spontanées ; savoir les accueillir avec simplicité, sans peur ; garder ou retrouver l'émerveillement de l'enfant qui commence à marcher...il ne s’arrête pas en chemin, car l'important pour lui est de marcher...  et s'il tombe , il se relève...

Pour nous adulte aussi , nous devons continuer d'avancer pour évoluer ; l'homme se tient debout depuis des millions d'années, nous avons encore du chemin à faire pour atteindre l'éveil...le but ultime du yoga..

je vous souhaite de belles vacances qui permettrons de prendre le temps, de pratiquer, de sentir...

Arnaud Desjardins écrivait à une Jeune disciple:

"N'oubliez pas, si vous êtes vous,  verticale et détendue, dépliée, déployée, l'énergie, la vitalité circulent librement dans tout votre organisme"

Ma Anandamoyi

"Riez tant que vous pourrez, cela relachera toutes les articulations de  votre corps;

il faut que votre rire vienne du plus profond de votre coeur"

Swami Chidananda

"Ce jour est un jour tout neuf,

il n'a jamais existé et il n'existera plus jamais

Prenez donc ce jour et faites en une échelle pour accéder à de plus hauts sommets.

Ne permettez pas que la tombée du jour vous trouve semblable à ce que vous étiez à l'aube.

Faites de ce jour , un jour unique mémorable.

Enrichissez le, et ce faisant, enrichissez vous

Ce jour est un don de Dieu"

 

Tous les sages nous le disent

Soyez heureux!

mireille

Posté par SHANKARASADHANA à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 juin 2017

ECKHART TOLLE

 

 

S'éveiller au-delà de la pensée par Eckhart Tolle

S'abandonner au moment présent

Posté par SHANKARASADHANA à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2017

Solitude et multitude

058

 

 

 

N'y t-il pas une  audace , une grande solitude, à vouloir partager avec vous, la spiritualité,  des pensées, des musiques,des textes et des poèmes, enfin tout ce qui me touche  ?

 Je les donne en offrande, et la majorité du temps, un grand vide....

La même sensation que face à un psy, qui reste muet devant le débit de vos  paroles et de vos émotions ??

 

Alors, je me questionne:sommes nous heureux de ces partages virtuels ? 

Dans la vie réelle, on se retrouve aussi  face à la solitude (que l'on soit un ou deux) au silence devant soi: pas écouté, pas entendu, pas vu ??

Ce que l'on porte chacun en soi, finalement est si intime , peut-il être vraiment partagé...

Sommes nous heureux des mêmes choses ?

 Aujourd’hui dans  cette région paisible,  je suis en tête à tête avec moi-même ;

le silence alentour et  aussitôt le silence à l'intérieur s'installe ..aucun besoin d'être entendue, d'être rassurée par la présence de l'un ou de l'autre ;

le silence extérieur répond à mon silence : un silence lumineux, un silence qui s'étend à l'infini,

où il n'y a rien à dire, rien à changer, un silence qui contient tout, le monde, vous et moi. 

Un silence qui contient la vie,

la vraie, celle qui n'a besoin de rien,

elle bat  au cœur de  mon cœur sans condition.

 

Alors, plus besoin de chercher, d'attendre un miroir humain comme un écho.

Le miroir du silence me renvoie mon silence.

Le miroir de la beauté me renvoie ma beauté

Le miroir de la paix me renvoie ma paix

Le miroir du divin amour me renvoie mon amour.

 

Je me sens nourrie de Ta multitude qui me renvoie la mienne..

mireille@

Posté par SHANKARASADHANA à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juin 2017

aimer et se le dire

 

 

J'ai découvert Jacques SALOME dans les années 1990, par une conférence, ses livres, puis ses séminaires dans le sud de la France...

Un homme quelque peu décrié de nos jours, mais qui m'a personnellement beaucoup appris, sur moi, et sur mes relations en particulier..

Les jeunes d'aujourd'hui, c'est à dire, nos enfants, en savent ils plus que nous sur l'amour...sur les relations....vivent -ils une relation amoureuse, épanouie dans leur couple??quand j'écoute et regarde autour de moi, il y a encore beaucoup à faire...

les femmes se sont cherchées avant les hommes; les hommes changent  de plus en lus et sont en devenir...Ils ne se laissent plus définir, imposer; ils vivent seuls, comme les  femmes, et construisent leur vie, comme ils le sentent, et peut être comme ils ne l'ont jamais fait....on quitte tous le foyer familial , souvent pour se marier ou se mettre en couple, mais avons nous pris le temps de savoir, qui nous étions, ce que nous désirions faire de notre vie, qu'est ce qui est essentiel...et n'en déplaise aux femmes, nous ne sommes pas le centre de leur  monde..ils se sentent libres, affranchis sans  contraintes....et souvent ne souhaitent pas s'engager dans une vie à deux...

Nous pouvons nous questionner sur l'avenir: que va devenir une société où les femmes et les hommes vivent seuls, même s'ils ont des relations amoureuses et sexuels?? que va devenir le monde avec de plus en plus de couples homosexuels, hommes ou femmes?? d'une terre surpeuplées, alons devenir une terre déserte...dans les années qui viennent??

Quoiqu'il en soit, il est bon de ré écouter cette vidéo:Aimer et se le dire...

 

Jacques-Salome-le-psy-qui-agace-les-psys_imagePanoramique500_220

Car la plus grosse difficulté dans ce monde est d'Aimer...

Apprenons, il n'y a pas d'âge..

mireille@

 

 

 

Posté par SHANKARASADHANA à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Etre UN par Arnaud DESJARDINS

Arnaud Desjardins etre un avec

 

Dire oui à la vie,

Dire oui quoiqu'il nous arrive

Dire oui , c'est accueillir et accepter

Dire oui c'est  être  unité .

 

Posté par SHANKARASADHANA à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 juin 2017

Swami Muktananda de Rishikesh

 

 

105 - Copie

 

photo prise en Inde en 2013

 

Dix neuf ans de relation avec votre maître ?

Ce n’est pas une relation avec un maître, mais toujours une relation avec Dieu où le maître est vu comme Dieu, disons, dans le sens intérieur du terme. C’est-à-dire qu’il y a d’abord une appréciation en soi-même de Dieu sous la forme d’une vie intérieure. Et pour éviter tout mouvement de jugement vis-à-vis de soi-même ou vis-à-vis d’autrui, on en perçoit une reconnaissance qu’en étant situé dans cette vie intérieure ; il y a Dieu et le maître est l’instrument de Dieu. En conséquence, ce n’est pas la personne qui est Dieu mais la vie intérieure. Et de ce fait, parce que le territoire égotique se manifeste beaucoup dans les mouvements de jugement, on apprend à trouver en soi cet aspect divin ou cette réalité intérieure divine lorsque l’on arrête ce mouvement de jugement à l’extérieur. Cela commence avec le maître si l’on veut, avec l’appréciation du fait de Dieu dans le maitre et ensuite partout et en tous. C’est pratique surtout quand on a un grand saint comme Swami Chidananda devant soi. C’est facile.

 

Qu’est-ce qui vous a touché chez lui ?

Swami Chidananda c’est Saint François d’Assise en chair et en os. J’ai même rencontré des moines franciscains qui aujourd’hui encore ont une photo de Swami Chadananda parce qu’il est une source d’inspiration pour eux. Il était une image vivante de Saint François, mais un Saint François hindou. Tous ceux qui l’ont rencontré peuvent en témoigner.

C’est son enseignement que vous retransmettez maintenant ?

Oui, mais ce n’est pas un enseignement qui lui appartient, c’est un enseignement ancien. C’est comme la prière simple de Saint François « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix ». C’est son enseignement, oui.

 

Merci "Revue Reflet"

Posté par SHANKARASADHANA à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2017

Je ne suis pas un initié

011

 

 

Je ne suis pas un initié, j'ai été chercheur et le suis encore, mais je ne cherche plus dans les astres et les livres; je commence à entendre ce qui bruit dans mon propre sang;

mon histoire n'est pas agréable à lire,

elle n'est pas douce et harmonieuse comme les histoires inventées;

mais elle a le goût de non sens, de joie, de confusion, de rêve comme la vie de tout homme qui ne veut plus se mentir;

la vie de chaque homme est un chemin vers soi- même, l'essai d'un chemin , l'esquisse d'un sentier;

personne n'est pourtant parvenu à être entièrement lui même; chacun cependant tend à le devenir, l'un dans l'obscurité, l'autre dans la lumière, chacun comme il peut;

Chacun porte en soi jusqu'à la fin, les restes de sa naissance, les dépouilles, les membranes d'un monde primitif;

mais chacun de nous est un essai de la nature, dont le but est l'homme;

A nous tous les origines, les mères sont communes,

Tous nous sortons des mêmes seins

mais chacun de nous tend à émerger des tènèbres et aspire au but qui lui est propre:

nous pouvons nous comprendre les uns les autres ;

mais personne n'est expliqué que par soi même.

 

Hermann Hesse*

*auteur de Siddharta

Posté par SHANKARASADHANA à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

Dialogue avec mon âme

 

048

 

L'âme  nous lie les uns aux autres

Amour est le fil

discret ou tenu

Amour qui es-tu ?

 

Es-tu cette attente de l'autre ?

es-tu la possession de l'autre ?

 

 

N'es-tu pas cette vibration au fond du cœur

quand celui ci se serre

face à un beau geste,

une douce parole

ou le tableau attendrissant

d'un chevreuil qui en attend

un autre pour traverser la route.

 

Dans nos vies, que nous avons alourdit

dans le travail, dans les loisirs

dans nos familles

y a t-il encore la place pour Amour ?

Amour vibre

mais la peur est plus forte …

peur de se faire manger

comme avec la mante religieuse.

Peur de s'effacer, de se perdre

peur d'envahir , quémander...

la peur fait tant de bruit

que l'on n' entend plus le cœur

battre ..

Discret , il ne demande qu'à s'épancher,

sans condition, simplement

comme le courant

qui diffuse la lumière.

 

Ame ,

quand le bruit devient silence

au bord du fleuve

ou sur le seuil de ta maison

écoute Amour tonné .

mireille@

Posté par SHANKARASADHANA à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2017

A mes élèves de Yoga

 

 

29687279-Plume-de-paon-bleu-et-vert-Banque-d'images

 

 

J'écoute mes élèves parler, comme chaque fin d'année....ces moments de partage sont de plus en plus riche : certaines parlent d'elle avec difficulté, d'autres ont appris au fil des années...je les observe tout au long des cours dans les postures, je les vois s'ouvrir comme des fleurs, au soleil ; Certaines arrivent avec un début de maladie qui les fait souffrir dans leur corps, chacune apporte son histoire avec elle ;

Les voir gagner du terrain sur leur blocages, est source de joie pour moi...

 

Elles me disent aimer ce R.V hebdomadaire..Elles aiment me dire que c'est grâce à moi.

 

« Je ne suis qu'un guide, c'est votre assiduité,votre persévérance, qui vous transforme grâce au yoga, vous laissez l'énergie du yoga travailler en vous..

 C'est avant tout , un rendez vous , avec vous même..

Vous travaillez, vous êtes mère de famille, vous êtes une retraitée active avec les petits enfants, mais ce jour là vous ne ratez pas le cours...votre présence assidue, est la seule raison de mon existence de professeur:sans élèves pas de professeur...

 

L'enseignement du yoga doit également s'appliquer pour vous aider dans votre quotidien..respirer, se relaxer,s'octroyer un temps de pose chaque jour.. c'est vital … apprenez à voir ce qui est important dans votre vie...ces dernières années nous avons tous été bousculés par les événements quelquefois tragiques dans notre pays, bousculés dans le monde du travail, qui semble être de plus en plus dur, dans nos vies de famille, nous faisons beaucoup de choses, même en loisirs ; et pourtant on est  stressé, tout le temps stressé....

 

C'est souvent une maladie qui vous fait prendre conscience de votre vie : alors asseyez- vous et regardez- vous, emmenez votre regard à l'intérieur de vous, posez- vous les vraies questions, laissez venir les réponses, pas celles que dictent la raison , la société, ou les impressions parentales, toujours vivantes...

laissez venir....

et s'il le faut, recadrez votre vie ; ne vous laissez pas grignoter jusqu'à ce qu'il ne vous reste aucune énergie..

Vous et vous seul savez ce qui est bon pour vous, osez regarder, reconnaître et agir...

Vous allez peu à peu découvrir vos merveilles ....

Faites vous aider si besoin, mais ne vous laissez pas définir par un autre...débarrassez vous des étiquettes, des croyances, des fausses idées, des concepts, faites le ménage intérieurement..

 

Puis allez à votre fenêtre et respirez …..

 Osez vivre …...maintenant, demain sera trop tard...

vivez chaque instant que vous donnent les 24 h d'une journée !

Vivez avec votre cœur, soyez bons avec vous mêmes,

n'attendez pas des autres

donnez vous la douceur, la tendresse,prenez soin de vous....

et partagez avec les êtres que vous rencontrez dans la journée..

"Soyez heureux " comme disait mon Maître.

Avec toute ma gratitude!

mireille@

 

Posté par SHANKARASADHANA à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le soir- Lamartine

Gounod : Le Soir, par Karine Deshayes et l'Ensemble Contraste

 

Le soir ramène le silence.
Assis sur ces rochers déserts,
Je suis dans le vague des airs
Le char de la nuit qui s'avance.

Vénus se lève à l'horizon ;
A mes pieds l'étoile amoureuse.
De sa lueur mystérieuse
Blanchit les tapis de gazon.

De ce hêtre au feuillage sombre
J'entends frissonner les rameaux :
On dirait autour des tombeaux
Qu'on entend voltiger une ombre.

Tout à coup détaché des cieux,
Un rayon de l'astre nocturne,
Glissant sur mon front taciturne,
Vient mollement toucher mes yeux.

Doux reflet d'un globe de flamme,
Charmant rayon, que me veux-tu ?
Viens-tu dans mon sein abattu
Porter la lumière à mon âme ?

Descends-tu pour me révéler
Des mondes le divin mystère ?
Les secrets cachés dans la sphère
Où le jour va te rappeler ?

Une secrète intelligence
T'adresse-t-elle aux malheureux ?
Viens-tu la nuit briller sur eux
Comme un rayon de l'espérance ?

Viens-tu dévoiler l'avenir
Au cœur fatigué qui t'implore ?
Rayon divin, es-tu l'aurore
Du jour qui ne doit pas finir ?

Mon cœur à ta clarté s'enflamme,
Je sens des transports inconnus,
Je songe à ceux qui ne sont plus
Douce lumière, es-tu leur âme ?

Peut-être ces mânes heureux
Glissent ainsi sur le bocage ?
Enveloppé de leur image,
Je crois me sentir plus près d'eux !

Ah ! si c'est vous, ombres chéries !
Loin de la foule et loin du bruit,
Revenez ainsi chaque nuit
Vous mêler à mes rêveries.
Ramenez la paix et l'amour
Au sein de mon âme épuisée,
Comme la nocturne rosée
Qui tombe après les feux du jour.

Venez !... mais des vapeurs funèbres
Montent des bords de l'horizon :
Elles voilent le doux rayon,
Et tout rentre dans les ténèbres.
Lamartine

 

 

Posté par SHANKARASADHANA à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]